1er novembre 2007- U15- Girondins de Bordeaux en Coupe Fouchy

U15 1 - Girondins de Bordeaux 5

Le 1er/11/2007                                    MACAU  1  GIRONDINS  5

1/16 Coupe LFA - 1 G. DAL - 2  R. CASSAGNEAU - 5 B. TALLET(cap) - 4 J. ROLO - 3 M. BROSSOLASCO puis (N. VADOT) - 6 Q. LAFON - 7 S. HAINAUT - 11 S. COUCHINAVE puis (C. TOURON) - 8 V. LERBET - 10 J. GAI puis (T. DA FONSECA) - 9 B. CHANTAIX                

262-vestiaire-12.jpgMi-temps : 1-3                                                                                          But : Valentin LERBET !!! 

Généralités :

« Vous direz à vos Jeunes qu'ils se sont battus comme des lions ». Le compliment vient de Jean-Claude Maubert, ancien joueur de National, et il résume bien cette rencontre. Vous vous êtes fait honneur à vous-mêmes, à notre équipe, à ces couleurs « bleu et blanc » d'un SJM que certains connaissent depuis peu mais qui vous a portés durant cette « finale ».

269-concentration-3.jpg

Quel match, quel contexte, quelle fête, que de souvenirs ! Ces débutants qui vous accompagnent, qui font ramasseurs de ballons. Tout ce SJM derrière vous, des plus petits aux vétérans. Vos copains de classe, vos amis, vos familles. Quelques élus, des anciens du club, et même ... un prof ! Ajoutés à la « colonie » des Girondins, ce furent quelque 300 personnes qui ont fait vivre notre stade.

Par la qualité de votre engagement, par votre soutien mutuel, par votre abnégation au service du collectif, vous avez rempli le contrat que nous vous avions fixé, et vous pouvez vous regarder « en face et dans la glace ».

273-macau-1.jpg

Pour le match lui-même, l'équipe de DH que Jean-Luc Dogon nous a opposée comportait 6 joueurs de 16 ans « nationaux » et 2 de 14 ans... des garçons du centre de formation, venus de Saint-Etienne, Bayonne et des meilleurs clubs de la LFA. Différence et supériorité dans tous les domaines et un but pris sur un centre après seulement une vingtaine de secondes... c'est dire si nous craignions « la rouste » ! Mais ils ratèrent un pénalty, puis vous vous êtes accrochés, courant après un ballon insaisissable. Et sur un rare coup-franc pour nous, Jordan trouvait Valentin pour une égalisation qu'il se repassera en boucle et qui fut saluée par l'enthousiasme du public.

Vous avez alors eu une période plus stable, prenant des ballons, tentant de construire, mais sans jamais les mettre en danger. Puis le rouleau compresseur retrouva son rythme, et leur criante supériorité aérienne (physique + timing + placement joua) : un but sur corner, puis un pénalty, c'était le score à la pause.

363-pause-7.jpg

Une deuxième période de la même vaillance, un siège en règle de nos buts, « Fort Alamo » dans nos 16,50 m, Guillaume qui brille et est chanceux, eux qui cafouillent leurs occasions... Mais qui en rajoutent deux, de la tête, dans les dernières minutes, alourdissant un peu le score qui restera très honorable. La sortie sous les applaudissements du public, notre, votre satisfaction aux vestiaires, bravo les gars, place aux souvenirs !

308-1ere-mi-temps-29-public.jpg

Comportement individuel ;

Guillaume : Très bon match, sans râlerie ni bla bla, des arrêts réflexes, de la présence, la « baraka » ! Tu es un bon gardien, tu peux encore progresser en étant constant à l'entraînement.

Romaric : en difficulté face à ton opposant, comme tous, tu t'es battu, tu n'as jamais renoncé. Tu peux être satisfait de ta prestation, tout en mesurant le chemin à parcourir.

Marc : Cette rencontre commença difficilement et devint pour toi un calvaire face à un attaquant remuant et inspiré. Tu as souvent été « à la ramasse », mais tu as lutté. L'écart était énorme !

Jordan : Quel que soit l'adversaire, tu fais « ton » match. Tu ne t'es pas posé de questions et as « combattu », mais tu n'avais pas le même genre d'opposant. Bravo, mec !

324-1ere-mi-temps-46.jpg

Benjamin T. : Tu as soutenu la comparaison technique avec eux, tu as colmaté les brèches, tu as même tenté des remontées. Vrai patron de la défense, tu peux être fier de toi et mesurer le chemin à parcourir et le travail à faire, y compris physiquement, pour atteindre des objectifs réalisables.

Quentin : Sortir sur des crampes juste avant la fin, cela illustre ton abnégation, ta lutte incessante dans un secteur où nous fûmes privés de ballon. Bravo pour ton travail de harcèlement.

Sébastien : Quel match, garçon ! 80 minutes de lutte, de récupération et replacement, de tentatives aussi de relances, le tout sans un mot contre les autres, sans colère. Chapeau !

Simon : Toi aussi, tu t'es fondu dans le groupe, tu as couru, bossé, tacklé, tu t'es replacé ... et tu n'as pas râlé. Bien, et maintenant, entraîne-toi plus pour franchir un nouveau palier.

292-1ere-mi-temps-15-ben-t-jordan.jpg

Joanis : Bonne application des consignes, un travail usant dans la durée, une mise au service du groupe jusqu'à l'épuisement. Bravo aussi, et aie la même détermination pour le championnat.

Benjamin C. : Des courses, du pressing, des tentatives pour peser sur leur défense ou pour garder le ballon en milieu. Marqué à la culotte par deux cerbères de très bon niveau, tu as lutté. Il te reste aussi à déterminer ce que tu veux faire. La voie du succès passe par un travail incessant à l'entraînement !

Valentin : Quel bonheur que ce soit « toi » ! Tu t'es autant battu que les autres, tu as hérité de quelques ballons offensifs, et tu as marqué. Ferme les yeux, revois ce but ! Et sois maintenant le leader offensif que nous attendons !

Tony : au même titre que les autres, tu as réussi ton match, dans un domaine qui t'es étranger : défendre, défendre encore ! Ta vaillance et ton envie t'ont fait oublier la taille des adversaires.

Clément : Egal à toi même, dans ce contexte de grande difficulté. Vaillance, lutte pied à pied, mise au service du groupe. Et tu dois avoir envie d'aller plus encore de l'avant !

Nicolas : Quand tu es rentré, tu as fait comme les autres, tu t'es battu. Tu peux être satisfait de ton match, personne sauf nous n'a rien à te dire.

271entr-e-sur-le-terrain-1.jpgNotes collectives :

+  Vous avez réussi votre fête, toutes les appréciations que m'ont dites mes amis et connaisseurs sont élogieuses, mais elles portent sur votre esprit, votre vaillance, votre combativité. Vous avez suscité l'envie chez les plus jeunes du club, vous avez donné à quelques Ludonnais le désir de nous rejoindre. Après le « Label qualité FFF », après le magnifique Challenge du Fair Play DGA reçu hier, après la dotation « On parle tous football » Coca Cola 2006-2007 que vous avez gagnée, vous illustrez bien la qualité de la « formation SJM ».

Bonne écoute, bonne application des consignes, absence de critiques !

Réaction positive à leur but initial ultra rapide.

Pas d'avertissements ni de « pétage de plomb ».

Nous sortons sans dégâts de cette rencontre que tous, nous devons transformer en « rampe de lancement » individuelle et collective !

276-girondins-1.jpg- ELIMINATION ! Car on joue pour gagner, aussi, ne nous regardons pas le nombril et avouons qu'on aurait bien aimé poursuivre l'aventure. Pour cela il eut fallu un autre tirage, toutefois sans garantie. Quitte à tomber, autant que ce soit dans ces conditions, chez nous. Et puis, des « cartons » il y en a eu !

Manque de lucidité dans l'utilisation du ballon, par affolement, par manque de soutiens, par manque de condition physique pour se replacer. 

Ecrasante infériorité dans le jeu aérien.

2 pénaltys, c'est trop !

Et maintenant ?  Les clés, vous les avez : si vous manifestez la même présence, la même envie aux entraînements que dans la semaine passée, si chacun se fixe ses propres objectifs et se donne les moyens d'y arriver, si certains « stoppent les clopes »... tout (Championnat, Coupe DGA, progressions individuelles) est possible...  Réponse Lundi, mercredi, etc...............Merci à tous pour ce grand moment de football.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site